Tous droits réservés
© Lydie Palaric Vignau

http://www.lydievignau.fr/files/gimgs/th-32_32_pell-126.jpg
http://www.lydievignau.fr/files/gimgs/th-32_32_pell-126-morizes.jpg
http://www.lydievignau.fr/files/gimgs/th-32_32_pell-126-mios.jpg
http://www.lydievignau.fr/files/gimgs/th-32_32_sans-titre-1-leger.jpg
http://www.lydievignau.fr/files/gimgs/th-32_32_img5626bis.jpg
http://www.lydievignau.fr/files/gimgs/th-32_32_sans-titre-1.jpg


Photos trouvées
depuis 2010
collection, dimensions variables

Lydie Palaric s’approprie des photos qui ne sont pas les siennes, des photos trouvées, généralement dans les brocantes encore sur le film non développé.

Ce sont des clichés oubliés, souvenirs passés que les auteurs ont laissé dans l’appareil sans jamais s’en occuper. Pourtant sur ces images il y a un peu de leur vie, de leur quotidien. Ils posent, ils se donnent à voir afin de garder une trace d’eux même, une trace de leurs proches. Ce sont des souvenirs de vacances, de voyages, d’événements. Ils ont posé pour rien, on les a oublié, ils deviennent n’importe qui et tout le monde à la fois.
En découvrant ces prises de vues il est facile de se mettre à la place des auteurs. Toutes ces images auraient pu être prises par la même personne, ou au contraire par tout le monde. Les points de vues sont différents et en même temps ils sont toujours semblable à ce que nous avons l’habitude d’appeler des photographies d’albums de souvenirs, de familles... Chacun peu reconnaître ces images comme s’il s’agissait des siennes. Ensemble elles racontent une histoire, celle que l’on imagine sans mal, l’histoire de la vie, un voyage, une fête d’anniversaire, le quotidien et la façon que l’on a de le représenter pour en garder une trace, une trace facile, un souvenir déjà passé et bientôt oublié.